Uruguay 1,2,3 et 4

Dorval petite

Christiane Dorval a pris l’habitude de s’évader du Québec pendant la saison froide. L’année dernière, elle a passé trois mois à Barcelone et en Catalogne. Cette année, elle se retrouve en Amérique du Sud où elle a vécu un mois et demi en Uruguay, à Montevideo. Elle a ensuite séjourné en Argentine, à Buenos Aires, et est maintenant de retour au Québec.

Elle écrit régulièrement des chroniques de voyage et, pour notre plaisir, nous offre de les publier. C’est toujours un bonheur d’obtenir la collaboration de ceux et celles qui visitent le site des Retraités flyés. Voici donc une série de textes venus d’un peu partout au gré de la réalisation d’un désir bien ancré, celui de profiter de sa liberté le plus longtemps possible. Pour débuter, elle se présente et, au fur et à mesure des articles reçus, nous ferons en sorte que vous les trouviez en bas de page. N’oubliez pas d’y entrer vos commentaires si vous le souhaitez.

Je suis Christiane Dorval. Native de la ville de Québec que j’ai quittée  à regret pour suivre mon mari qui devait s’installer dans les Cantons de l’Est, j’ai  pignon sur rue dans la métropole depuis 1984. J’habite  en périphérie du Vieux Montréal,  près des vieilles pierres que j’aime tant. Vous l’aurez deviné, je suis une passionnée d’histoire.

Ma vie professionnelle s’est déroulée autour d’emplois en relations publiques pour différents organismes dont certains relevant du monde des voyages et qui m’ont amenée à me déplacer beaucoup. J’ai aussi connu celui de la diplomatie en tant qu’adjointe du Consul général d’Afrique du Sud..

J’ai trois enfants d’âge adulte dont je suis fière, tous bien lancés dans la vie et fort occupés avec leur petite famille respective. J’ai 67 ans depuis peu, suis à la retraite et heureuse de l’être.

Je suis rendue à une étape où il faut faire autre chose et surtout réaliser des rêves éprouvés tout au long de sa vie antérieure. Je suis une boulimique de lecture dont mon sujet préféré est l’histoire. Ce qui m’amène tout naturellement à ma seconde passion : voyager. Je m’inspire d’ailleurs très souvent de mes lectures pour choisir mes destinations. Suivre les pas des Grands ayant marqué le passé; comprendre des événements survenus au cours des siècles…

Je suis heureuse de pouvoir rompre avec ce sentiment de sécurité que donnent l’habitude ou l’ordre établi. Au contraire, pour garder l’esprit vif, il faut se lancer vers l’inconnu. C’est la raison pour laquelle j’aime voyager; apprendre, découvrir, être confrontée à d’autres cultures, régler des situations complexes, rencontrer des gens, partager. Bref, une vie nomade fort enrichissante pour celle ou celui qui s’ouvre aux multiples surprises que la vie propose.

Ayant été confrontée à la culture hispanique depuis plus de 35 ans, je parle espagnol couramment et j’avoue que ceci facilite grandement les communications. Il est un autre loisir que je chéris particulièrement, c’est l’écriture. J’aime la magie des mots et le pouvoir qu’ils ont de nous faire vibrer. C’est ce qui m’amène à écrire lors de mes déplacements de courtes chroniques. J’écris, sans prétention, spontanément, histoire de partager des moments de bonheur, de découvertes avec ceux que j’aime en les entraînant hors de leur routine quotidienne.

Mais on dit qu’en vieillissant, il faut bouger. Alors je marche, je fais de la raquette et du vélo. Cela me sert fort bien car en voyage, il faut marcher beaucoup. Au diable l’apparence physique ! Chaussons nos pieds et en avant….

Alors, nous partons…. ensemble?

Pour lire les chroniques  de Christie, celles-ci et celles qui s’y ajouteront au fur et à mesure du temps, cliquez sur les liens  suivants: Uruguay 1 – Uruguay 2 –  Uruguay 3 – Uruguay 4

6 Responses “Uruguay 1,2,3 et 4” →

  1. Anne-Marie

    2 janvier 2016

    Bonjour, J’ai lu avec intérêt votre chronique sur l’Uruguay. Très intéressante. Merci beaucoup!
    Mes commentaires : j’aurais bien aimé que vous décriviez la rambla de Montevideo (à Pocitos) qui en est une magnifique et unique…et très importantes pour les Uruguayens. Aussi la belle rambla de Piriapolis et Punta del Este. Vous ne parlez presque pas des majestueux édifices, leur architecture, les influences, décrire un peu le style, parler un peu de leur histoire (je crois que vous aimez l’histoire?). J’aurais aimé plus d’information (comme le Palacio Salvo, l’édifice de l’ambassade, le fameux Solis -un bijou à l’intérieur et à l’extérieur, à tous les points de vue -, l’hôtel Argentino, etc.) Également les PLAZA qu’on voit à tous les coins de rue presque comme la Plaza Zabala (que vous avez vue), l’influence de l’aménagement et des sculptues, la Plaza del Entrevero…
    La musique présente comme le tango.
    Derniers commentaires : Piriapolis n’est pas considérée huppée pas du tout et …l’eau que vous avez vu baignant Montevideo sur toute la côte… à Piriapolis aussi… ce n’est pas l’océan mais le fleuve le Rio de la Plata.
    L’océan Atlantique commence à Punta del Este.
    Voilà! je vous souhaite une belle année egurca57@gmail.com

    Répondre
  2. Merci Christiane de partager ces souvenirs de voyage en toute simplicité et non comme un « guide de voyage ».
    Anne-Marie, je ne comprend pas vos commentaires. Si vous désirez ce genre de descriptions et d’histoire n’importe quel guide de voyage ou site web vous fournira toutes l’informations avec tous les détails historiques, architecturaux etc….

    Répondre

  3. Jeannine

    19 avril 2016

    Merci Christiane. Vous avez une très belle plume. Vos souvenirs de voyage, j’adore!

    Répondre

  4. Linda Andrews

    18 octobre 2016

    Bonjour Christiane, je prépare un séjour d’un mois en Uruguay en février 2017 et je cherche la date du grand défilé & autres événements en rapport avec le Carnaval, à Montevideo et/ou dans les autres villes d’Uruguay s’il y a lieu. Dans le Petit Futé, on écrit que le Carnaval dure de fin janvier à début mars, mais j’aimerais bien avoir l’horaire détaillé des activités. Et si vous voudriez me partager vos coups de cœur et bons plans pour l’hébergement, j’en serais ravie. Merci à l’avance!

    Répondre

    • colette lacroix

      29 décembre 2016

      Linda je suis Colette Lacroix peut être amie d’enfance si tu me reconnais fait moi signe

      Répondre
  5. Vous auriez tout avantage à consulter une bonne agence de voyages qui répondra à toutes vos questions ou vous donnera les renseignements touchant les activités qui vous intéressent. Notre correspondante a signé quatre articles… mais ne s’est pas engagée à répondre aux lecteurs du site. Bonne chance !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s