Turquie: Istambul

2012 Turquie 269 Louise et MarcLouise Prévost et Marc Thiffault deux retraités de la rive Sud de Montréal, reviennent du pays d’Ataturk et acceptent de partager avec les Retraités flyés ce voyage inoubliable. Ce sont des voyageurs enthousiastes, fort bien renseignés, qui aiment l’histoire et les gens du pays… Les voici à Istanbul.

Sur les bancs de l’école, quand on étudiait l’antiquité grecque et romaine, on ne s’imaginait même pas qu’un jour on pourrait voir les vestiges de l’empire byzantin et de l’empire romain d’Orient. Or nous voici, aujourd’hui le 4 octobre 2012, à Byzance (7e siècle avant Jésus-Christ), devenue Constantinople en 324, puis Istanbul en 1453. On pourrait l’appeler La ville à cheval sur deux continents. Entre les deux, le Bosphore et les Dardanelles ont servi à brasser des civilisations, des religions, des commerces sur la route de la soie et des épices.
Istanbul a une population de 13 millions d’habitants, grouillante et industrieuse, accueillante et francophile. On y circulé dans de petites rues étroites, «serpentantes» et grimpantes. Comme Rome et Lisbonne, elle est construite sur des collines. Ici, il n’y a pas de cônes orange mais on a perdu de longues minutes dans une circulation presque toujours congestionnée et ce, sans que les klaxons s’énervent comme à Rome ou Paris. Il y a très peu de feux de circulation, l’essence coûte 2,50$ le litre, on a vu très peu de vélos. Et puis, on croirait que chaque Istamboulais a sa boutiques offrant à peu près tout. La compétition est forte : c’est probablement à cause de ça qu’on se fait saluer gentiment à chaque porte ! Et quel sourire !

Ste-SophieIl y a des mosquées à tous les deux coins de rue et parfois, le réveil est forcé à cinq heures et demie du matin grâce au muezzin, le chantre qui appelle à la prière. Ça recommencera quatre fois dans la journée. On ne voit personne qui prie dans la rue ou ailleurs que dans les mosquées. Une minorité de femmes est voilée. Les autres sont habillées à l’occidentale, comme chez nous.Les chats sont omniprésents, dorlotés mais jamais obèses : nous soupons sur une terrasse et un chat pose deux pattes sur nos genoux, une dame passe tout près avec un sac de nourriture pour lui, puis elle traverse la rue et nourrit un autre chat.
La Turquie dite «moderne»
La Turquie moderne, a été mise au monde entre 1923 et 1938 par Ataturk, un génie d’organisation et un visionnaire. Il s’est inspiré du code criminel italien, du code civil suisse et du système d’éducation français. Il a rêvé d’un pays laïc, où le rôle de l’église et de l’état sont nettement séparés. Hélas, le gouvernement d’aujourd’hui est dirigé par des islamistes et, tout doucement, ils réintégrent la religion dans l’État. Alors que présentement, on enseigne le français ou l’anglais langue seconde, on veut, à compter de l’an prochain, enseigner l’arabe aux jeunes pour les islamiser. Le gouvernement est démocratique, il y a des élections aux quatre ans et les prochaines auront lieu en 2013. On verra de quel coté le peuple penchera, mais présentement, il vit dans l’indifférence. Nous avons la chance d’avoir un guide turc qui a étudié chez les Jésuites et a marié une Belge. Cela nous rend plus à l’aise de poser des questions et passer nos commentaires. C’est un agnostique philosophe, en recherche de vérité et très cultivé.
La langue turque, d’origine asiatique, s’apparente au hongrois et au finnois sans oublier ses curieux emprunts au français : taksi, teknoloji, conferans, masaj…
Il faut visiter au moins trois sites significatifs d’Istanbul avant d’y revenir trois jours à la fin du voyage : la mosquée bleue de Sultanahmet, l’ancienne église de Ste Sophie, devenue un musée et le palais Topkapi.

2012 Turquie 7 Mosquée BleueLa mosquée bleue
La mosquée bleue Sultanahmet, (XVII s.) d’une grande beauté, décorée de céramique bleue, est impressionnante. Elle est la reine des mosquées avec ses sept minarets alors que le maximum est habituellement de six. On a utilisé une astuce architecturale pour soutenir une coupole impressionnante : la base est formée de multiples absides en demi-cercles dont le nombre diminue à mesure qu’on avance. Le tapis est marqué de lignes pour l’alignement de ceux qui viennent prier.
L’Église Sainte-Sophie a été construite en 360 et transformée en mosquée puis en musée. Au fond de l’abside, une verrière indique la direction de Jérusalem (vestige de l’église). Un peu décalée par rapport à cette fenêtre, la porte d’arche des musulmans indique la direction de La Mecque! Les iconoclastes ont préservé de grandes parties de mosaïques.
Topkapi : c’est le palais du sultan, comprenant harem, salles de réunion des vizirs (ministres), salles des trésors, cuisines desservant plus de mille personnes… Les édifices sont souvent couverts de coupoles rappelant la période nomade des Turks et leurs yourtes. Situé sur le bord de la mer, il reflète la richesse de l’époque.
2012 Turquie 67 Grand Bazar IstanbulLe Grand Bazar avec ses kilomètres de ruelles est difficile à décrire. C’est un souk bien tenu, aujourd’hui fréquenté presqu’exclusivement par les touristes. Demandez ce que vous voulez, vous l’aurez en milliers d’exemplaires mais, de grâce, négociez. Mais quand le vendeur a de la sueur au front, alors faut lâcher la négociation ! Certaines sections ont des boutiques de grandes marques. Le reste présente une variété d’articles de tous genres. Le marchandage est de mise et permet de faire des aubaines dans la bonne humeur. D’ailleurs, il faut noter la gentillesse omniprésente des Turcs que l’on croise, qu’ils soient marchands, gens de service ou tout simplement l’inconnu croisé dans la rue pour nous dire bonjour. Nous avons ensuite fait une croisière de 35 km sur le Bosphore, au bout duquel on peut apercevoir la mer Noire.
Mais le voyage ne fait que commencer. Avec cet aperçu d’Istanbul, nous prenons maintenant la route vers l’est, dans le continent asiatique. Nous sommes 17 dans le groupe et l’humour semble au rendez-vous des voyageurs. Le guide devra s’adapter !

Louise Prévost et Marc Thiffault
Fin de la première partie. Le prochain chapitre: la Cappadoce 

3 Responses “Turquie: Istambul” →

  1. Joel et Danielle

    8 décembre 2012

    D’après`s votre récit, il semble que vous étiez en voyage organisé. J’aurai aimé vous lire sur les restos et la bouffe. Ou vous êtes vous adressé pour l’excursion en bateau??
    Nous serons la-bas pour 8 jours debut avril, mais seulement à Istanbul, pensez vous que ce sera suffisant pour avoir un aperçu de de la ville?
    Si vous avez des conseils à nous donner, nous sommes preneurs.
    merci

    Répondre

  2. Francine Montpetit

    9 décembre 2012

    À cette fin, nous vous référons à tout genre de guide (Routard, Lonely Planet, Michelin et autres) qui vous fourniront des endroits selon le budget. Mais attention, Istanbul, c’est grand: où sera le resto choisi sur papier ? Le mieux est de suivre votre flair au fil du chemin et de vos visites.

    Oui, 8 jours à Istanbul, ça vous donnera un excellent aperçu: Place de l’hypodrome, la Mosquée bleue, la cathédrale Ste-Sophie devenue musée, le Grand bazard, la tour Galata, la rue Istiklal, le marché de poisson, Topkapi, la maison de Pierre Loti en haut du cimetière, et autre que tout guide local pourrait vous suggérer. Quant à la croisière sur le Bosphore, c’était inclus mais près du port ou dans une agence, on pourra vous conseiller. Les gens sont très gentils, courtois et avenants. Istanbul, c’est aussi une ville où observer les gens, tout simplement, fait partie des découvertes.

    Bon voyage

    Louise et Marc

    Répondre
  3. Merci d’une réponse aussi rapide….j’aime votre façon de de voir les choses. Est-ce l’age qui nous fait trouver tant de plaisir à niaiser à une terrasse ?
    Merci de votre aide….suis en ce moment à chercher le meilleur loyen de transport entre l’aeroport et Sirkaci ou se trouve notre hotel.
    J’attends avec impatience votre recit sur la Cappadoce
    Merci encore
    Joel et Danielle

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s