En INDE du Nord – volet 2

Suite à la découverte de la partie nord-ouest du Rajasthan et de ses trésors, nous poursuivons notre périple depuis Ranakpur jusqu’à Ranthambore situés dans la partie sud de la province du  Rajasthan.

Ranakpur
À Ranakpur,  nous explorons le temple Jains, sans doute le plus beau de toute l’Inde. Sa construction remonte au XVe siècle. C’est un immense lieu de culte formé de 29 salles coiffées de 80 coupoles, elles-mêmes portées par 420 piliers. Le bâtiment est censé compter en tout et pour tout 1444 piliers   sculptés, chacun avec son ornementation propre. Chaque centimètre de l’ensemble en marbre blanc est gravé, sculpté, décoré.  Cet ensemble est une des plus impressionnantes pièces d’architecture que nous ayons vues en ce pays. Pour plus de renseignements : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ranakpur
Udaipur
Poursuivant notre périple vers Udaipur où nous nous sommes arrêtés  au City Palace, un magnifique complexe de plusieurs palais. Ce bâtiment a été construit en 1559 comme palais principal de la dynastie Raiput. Il est situé sur un site exceptionnel au sommet d’une colline sur la rive est du lac Pichola.

Nous entreprenons alors une croisière sur le lac Pichola et débarquons sur l’ile  de Gangapur Ghat qui abrite un hôtel de luxe.  Pour nous rendre à cet endroit, nous suivons  un très joli chemin bordé de belles maisons où plusieurs lavandières trempent, battent et tordent le linge.

Après cette excursion, nous nous dirigeons vers  l’hôtel Royal Retreat. Cet endroit est magnifique avec ses nombreux jardins, ses sentiers sinueux et son domaine luxuriant et bien agencé. Le soir venu, nous découvrons  une caverne d’Ali Baba,  un endroit exceptionnel qui contient une foule d’objets d’antiquité indienne de grande valeur. À notre retour à l’hôtel, un groupe d’Indiens qui célèbrent une noce nous invitent à participer à la célébration. Un moment de grâce et de partage avec des gens forts sympathiques.

Direction Bijaynagarh
En route vers Bijaynagarh, nous faisons halte dans un champ de pavot. Sa culture,contrôlée par l’État, est permise dans cette région, mais sur des espaces très réduits. Lorsque la fleur de pavot tombe, les agriculteurs utilisent un outil sur le côté de son bulbe pour en extraire un liquide noir bien connu, l’opium.

Par la suite, nous avons fait une halte à la forteresse de Chittorgarh. Bâtie au sommet d’un immense plateau, c’est l’une des plus  impressionnantes du Rajasthan. De nombreux autres bâtiments et des tours complètent cet ensemble fabuleux. Sa muraille forme une enceinte de 5 km de long et de 600 m de large. Le tout semble avoir été construit aux alentours du VIIe  siècle. Pour en savoir plus : https://www.petitfute.com/v46316-chittorgarh/c1173-visites-points-d-interet/c937-monuments/164371-fort.html

Puis, retour à l’hôtel Bijay Niwas Palace. Cet hôtel est un peu défraichi avec ses installations électriques datant de l’époque de Mathusalem ! Aussitôt arrivés, nous partons en charrette tirée par des bœufs pour faire notre entrée dans un village typique. Accueil extraordinaire des gens et visite des maisons. Encore un autre moment marquant de ce voyage. Au retour, spectacle et repas sous les étoiles dans la cour extérieure.  Il y fait 25°C. Pas de commentaires !
Jaipur
Direction Jaipur, la ville rose. En cours  de route, nous avons arpenté le fascinant musée du palais de Maharaja et l’observatoire Jantar Mantar. Cet observatoire est bien spécial avec ses nombreuses coupoles et structures astrologiques permettant d’identifier son ascendant selon la date et l’heure de sa naissance. Nous avons terminé cette journée par une promenade en cyclo pousse pour un bain de foule dans les rues qu’encombrait un immense marché, véritable coffre aux trésors où les vendeurs se montrent… très insistants. Le lendemain, excursion  à Amber au fort de Jaipur et exploration à dos d’éléphant.  Cette forteresse d’Amber est perchée sur une falaise et entourée d’une muraille de 9 km de long. Le fort commandait une gorge étroite sur la route de Delhi. Il fut édifié à la fin du XVIe siècle. «Connu pour ses éléments caractéristiques de l’art Hindou avec ses grands remparts et toute une série de portes et de chemins pavés, il surplombe le lac Maota principale source d’alimentation en eau du site».(Wikepedia) – https://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_d%27Amber

Ranthambore
Direction parc national de Ranthambore où, lors d’un arrêt, nous avons dégusté le Lassi, un yogourt brassé et sucré servi dans un contenant jetable en céramique. Cette boisson indienne est typique et délicieuse.
Au Parc national de Ranthambore,  nous avons participé à deux safaris, un dans l’après-midi et l’autre, tôt le lendemain matin. Ces excursions nous ont permis de contempler et de photographier des paysages magnifiques et d’entrapercevoir un grand nombre  d’animaux et d’oiseaux. Magnifique !
Le troisième volet de cet article sera publié très bientôt…
Ray Bourque