Échangez votre maison (2)

Ray Bourque est un collaborateur du site des Retraités flyés à qui nous avons confié le soin de nous livrer ses innombrables trucs et astuces pour voyager confortablement, tranquillos et à moindre coût. Il nous livre aujourd’hui sa seconde chronique. Vous trouverez la première dans le menu de la page d’accueil sous le titre «Trucs Voyage».

Dans l’article précédent j’ai élaboré les grandes lignes relatives à la pratique des échanges de maisons. Pour ceux qui désirent se lancer dans l’aventure et qui ne sont pas traumatisés à l’idée de vivre ce genre d’expérience, voici quelques suggestions basées sur mes observations personnelles mais, en aucun cas, je ne veux ou peux garantir le succès ou l’échec d’une démarche.

Si vous avez des doutes concernant les partenaires ou les conditions de l’échange que vous vous apprêtez à réaliser, de grâce arrêtez toutes discussions ou transactions. Je vous suggère de débuter l’apprentissage simplement, avec des amis ou des parents. Vous serez alors en mesure de conclure à l’intérêt que la formule peut avoir pour vous. Voici donc quelques conseils et suggestions.
Image associée

1- Quels sites choisir ? Il existe sur Internet de nombreux sites qui offrent ce service, certains sont gratuits, d’autres payants (Voir article 1 pour la liste des sites proposés). Personnellement, je privilégie Home exchange/Trocs Maisons parce qu’il est bien structuré et mondialement reconnu. À vous d’explorer certaines des autres possibilités et de décider laquelle vous convient le mieux. Si d’aventure vous souhaitez y aller de vos suggestions ou de vos questions, n’hésitez pas à utiliser notre contact courriel en page d’accueil

2- Le plus important: Une fois que vous aurez choisi l’entreprise pour l’échange de maison, il est essentiel de rédiger votre offre de façon convaincante. De belle photos et une description exhaustive de votre maison et de son environnement sont des facteurs essentiels de succès. De plus il est préférable de ne pas vous limiter à certains pays et de mentionner que vous êtes ouverts à échanger votre demeure en tout temps. De cette façon vous augmenter vos chances de recevoir des offres qui vous surprendrons. N’oubliez jamais que recevoir une offre ne signifie pas que vous l’accepterez. En conclusion vous devez être flexible avec vos dates et vos destinations.

3- Puis-je aller là où je veux et quand je le désire ? Tels que mentionné auparavent, vous devez faire preuve de flexibilité quant au choix des destinations et des dates. Vous allez recevoir des offres pour des endroits qui ne sont pas dans vos plans de voyage. Il y’a quelques années, nous avons accepté un échange avec la Toscane, même si nous n’avions pas prévu de séjour en Italie. Beaucoup de demandeurs européens préfèrent les mois de juillet et août pour venir au Québec. Certains demandeurs Américains privilégient les courts séjours et le temps de fêtes.

Si vous ne recevez pas de demandes d’échanges, vous devrez solliciter les membres du réseau. Le site Home Exchange vous permet d’effectuer une recherche inversée afin d’identifier la liste des demandeurs des autres pays qui désirent visiter le Québec. Il vous sera alors plus facile de de solliciter ces demandeurs.
Ne rêvez pas en couleurs, le Québec n’est pas la destination la plus en demande. Par contre, si votre maison est bien située et votre offre bien rédigée et présentée avec de jolies photos, vos chances de succès seront largement augmentées. Si votre choix de destination et de dates sont flexibles, cela augmente encore vos possibilités de dénicher la perle rare.

4- Quelles sont mes chances de succès ? Lorsque vous sollicitez un membre du réseau, le taux de réponse positive est généralement bas, entre 5 à 10%. Il dépend de votre lieu de résidence et de la qualité de votre offre. Par exemple, les régions de Montréal, Québec, Ottawa et des Laurentides sont plus en demande que les autres. Les maisons près des cours d’eau, à proximité de grandes attractions ou de beaux sites naturels sont très recherchés. (La cabane au Canada est fort prisée par les Français). Vous devez formuler votre offre de la façon la plus convaincante possible, en faisant ressortir les avantages de votre maison, de son emplacement et de votre environnement. Les gens qui demeurent en région peuvent mettre l’emphase sur les grands espaces, les sports, les endroits à visiter et l’accès rapide aux centres urbains. Pour vous aider dans votre démarche n’hésitez pas à analyser les offres publiées sur des sites comparables.

5- Planification : Arriver à une entente satisfaisante demande du temps et des efforts. Généralement, une période de 6 mois ou plus est requise avant de conclure un accord. Vous ne souhaitez pas accueillir n’importe qui et devez savoir quel genre de personne vous intéresse. Comme je l’ai suggéré dans mon premier article que vous retrouverez dans le menu des Retraités flyés sous la rubrique «Trucs de voyages», communiquez régulièrement par courriel et vidéo conférence avec vos correspondants et ne craignez pas de poser des questions, toutes les questions. Cette communication soutenue vous permettra de mieux faire connaissance avec ceux qui, éventuellement, habiteront chez vous. Demandez des photos de la maison, de la voiture, de l’environnement dans lequel vous vivrez pendant quelques semaines. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises…

Avant d’engager des frais de voyage et de réserver vos billets d’avion, assurez-vous que l’entente entre les deux parties est claire, nette, précise. Dans le cas d’un échange simultané, vous devez prévoir l’accueil à votre porte. Assurez-vous qu’un voisin ou un parent sera présent lors de l’arrivée et du séjour de vos visiteurs. Préparez une documentation comprenant une liste des trucs et conseils sur le fonctionnement de vos appareils ménagers, TV, système d’alarme, donnez un numéro de téléphone ou une adresse courriel en cas d’urgence, les papiers de la voiture, des brochures touristiques, etc. Demandez à votre partenaire d’en faire autant pour vous. Assurez-vous que les participants à l’échange auront accès à une personne ressource durant toute la durée de leur séjour dans votre maison.

Malgré toutes ces précautions, ce peut-il que l’une des deux parties abandonne à la dernière minute ? Oui, cela arrive. Lors des discussions, préparez un plan B et parlez de cette possibilité. Normalement les gens s’arrangent pour que l’échange se fasse d’une manière ou d’une autre, quitte à en changer quelque peu les modalités.
Le prochain article traitera du site AIRBNB qui est un site d’hébergement de type B&B communautaire.

Ray Bourque

 

2 Responses “Échangez votre maison (2)” →

  1. Rouxel Monique

    22 octobre 2015

    merci beaucoup de partager ces informations; il m’arrivait de louer mon appartement sur AirBnB; je vais désormais passer à l’échange de maisons…

    Répondre

  2. Aline Bérubé

    11 septembre 2015

    Échange de maison nous intéresse de plus en plus mon mari et moi.. Nous demeurons dans le bas du fleuve..Nous avons exploré airbnb.. homelidays..booking.com.. nous en sommes à essayer échange maison. Ce qui peut être intéressant pour des gens c’est que nous avons une maison et en plus un terrain au bord du lac avec une roulotte de parc..donc.. très populaire l’été. Nous allons probablement nous lancer dans cette aventure.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s